Dynamisme et enjeux du marché immobilier portugais en 2022

Le marché immobilier au Portugal connaît actuellement une dynamique exceptionnelle, avec un record de transactions enregistré en 2022. Les prix des logements sont en hausse constante, avec une moyenne de 1 484 euros/m². Lisbonne, la capitale, demeure la ville la plus chère du pays, avec des prix pouvant atteindre jusqu’à 5 000 euros/m² en centre-ville. Cependant, l’augmentation des taux d’intérêt pourrait ralentir le marché à terme. De plus, les achats immobiliers nécessitent souvent des travaux de rénovation, car la qualité des biens est hétérogène. Les frais d’achat représentent environ 7-8% du prix de vente, et les banques locales accordent des prêts aux non-résidents, majoritairement à taux variable.

L’essor du marché immobilier portugais en 2022

Le marché immobilier portugais a connu un essor significatif au cours de l’année 2022. En effet, le nombre de transactions a atteint un niveau record, témoignant d’une forte demande pour l’acquisition de biens immobiliers dans le pays. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette dynamique : la reprise économique après la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, l’attractivité du Portugal auprès des investisseurs étrangers et les dispositifs fiscaux avantageux tels que le programme de résidence par investissement (Golden Visa) ou le régime fiscal des résidents non-habituels (RNH).

Des prix en hausse, notamment dans la capitale

Le dynamisme du marché immobilier portugais se traduit également par une hausse sensible des prix. En moyenne, le prix au mètre carré s’établit à 1 484 euros, avec de fortes disparités selon les régions et les villes. Ainsi, Lisbonne affiche les tarifs les plus élevés du pays, avec un prix moyen pouvant atteindre jusqu’à 5 000 euros/m² en centre-ville. Cette tendance à la hausse s’observe également dans d’autres villes comme Porto ou Faro, mais aussi sur le littoral.

L’impact de l’augmentation des taux d’intérêt

La hausse des taux d’intérêt observée depuis quelques mois pourrait avoir un impact sur le marché immobilier portugais. En effet, cette augmentation rend les crédits immobiliers plus coûteux et pourrait potentiellement freiner la demande. Toutefois, il est difficile de prévoir l’ampleur de cet effet à court et moyen terme, car d’autres facteurs influencent également la dynamique du marché immobilier au Portugal.

La qualité hétérogène des biens immobiliers

L’un des enjeux majeurs pour les acheteurs est la qualité hétérogène des biens immobiliers disponibles sur le marché portugais. En effet, nombreux sont les logements nécessitant des travaux de rénovation avant d’être habitables ou répondant aux normes actuelles en termes d’énergie et de confort. Ainsi, il est essentiel pour les acquéreurs de bien évaluer l’état du bien avant de se lancer dans un achat, et de prévoir un budget supplémentaire pour les travaux éventuels.

Les frais d’achat et les conditions de financement

Les acheteurs doivent également prendre en compte les frais d’achat qui représentent en moyenne 7-8% du prix de vente. Ces frais comprennent notamment les taxes, les honoraires des avocats et des notaires, ainsi que les frais liés au financement. Concernant le financement, les banques locales accordent volontiers des prêts aux non-résidents, majoritairement à taux variable. Il est donc important de bien comparer les offres et de négocier les conditions afin d’obtenir le meilleur taux possible.

En somme, le marché immobilier portugais affiche une dynamique impressionnante en 2022, avec des prix en hausse et un nombre record de transactions. Cependant, la qualité hétérogène des biens disponibles et l’augmentation des taux d’intérêt sont autant de facteurs qui peuvent influencer l’évolution future du marché. Ainsi, il est crucial pour les acheteurs potentiels de bien s’informer et d’évaluer avec attention chaque aspect avant d’investir dans l’immobilier au Portugal.